Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

To get into the swing of things ! 

Swinguer c'est balancer ! 

 

Ca part des racines, de l'endroit où le rythme et le chant ont été sources de réconfort et d'espoir dans un monde qui était devenu incompréhensible et  invivable : nous  parlons  là du moment de la naissance du gospel, puis du blues et de la terrible histoire de l'esclavage. 

C'est toute l'histoire d'une rencontre entre plusieurs culture , musicale, vocale, dansée qui a donné naissance au blues, au jazz , au swing.  C'est surtout le témoignage de l'incroyable force de tout un peuple qui n'a jamais cessé de puiser dans l'art la force d'avancer. 

Marche rythmée, frappement de mains, voix scandée, balancement : le swing c'est une balançoire à saisir pour s'envoler un peu plus haut que d'habitude . 

Avec moi vous danserez le swing  façon trad : peu de mots, on apprend en dansant , tout le monde y arrive et ça  groove. C'est un  jeux rythmé aux vertus curatives anti-morosité et anti-stress :  ca relance la joie de vivre et l'élan pour continuer d'aller de l'avant. 

Un peu d'histoire ! 

 

Le swing est une danse pleine de rythme, d'humour, de jeux et d'émotions et donc de profondeur !

 

 

Plantation dance ring-shout, work song, Gospel.

A l'origine, le  peuple africain déporté d'Afrique sub-saharienne pour les Etats-Unis a trouvé le  moyen de conserver une unité identitaire, son espoir et une solidité intérieure en conservant sa culture et ses croyances vivantes.

Les chants de travail sont là pour se donner du courage , les "marches en rond criées",les Ring Shout,  les spirituals et les gospels permettent à la souffrance de s'exprimer et aident à conserver l'espoir. 

Ces chants et leurs rythmes sont le début de la rencontre des traditions spirituelles africaines et des traditions spirituelles occidentales. 

Le blues : complainte de l'esclave libre. 

Le blues est né au moment de l'émancipation des esclaves africains. Ce peuple déraciné, devenu natif, est livré à lui-même sur une terre qui lui reste hostile : il chante son blues, le danse.  

C'est encore une fois une manière de transcender les duretés de l'existence. 

Lenteur et sensualité des sonorités et des gestes font oublier la tristesse des jours. 

 

Du lindy hop aux claquettes...

Dans les années 1900, ce nom fait référence au grand saut, "le big hop", de l'aviateur Charles Linberg au-dessus de l'Atlantique.

Le métissage avec les danses Russes, Ecossaises,  Hachkénazes, Hassidiques, Italiennes et Irlandaises transparaît dans les danses swing , seuls ou à deux, parfois acrobatiques et extrêmement joyeuses. Les danses de Lindy Hop sur les rythmes Swing témoignent d'un début de libération des esprits et de l'éclosion d'une nouvelle culture. 

C'est la grande époque des claquettes, du Charleston burlesque et des chorégraphies fameuses telles que le Shim Sham, le Tranky doo et           le Big apple qui continuent de se transmettre  jusqu'à nos jours.

Ces danses ont rythmé la libération de la France en 1945.

Elles n'ont cessé depuis, de se transformer et de nous faire danser.

Voix et frappe de mains 

Jeux d'acteur-danseur

 

Danses trad Afro-occidentale

 

Le blues se danse...

 

Les chorégraphies swing ! 

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus