Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

Une danse qui transporte, 

Une danse qui transforme.

Une danse qui éduque, 

Rééduque.   

 

L'Expression Primitive pour tout un chacun

Rythme dans les pieds,  battements de mains , voix scandées , gestes stylisés, enthousiasme et concentration : c'est de l'Expression primitive !

Oui, mais encore ? 

C'est de la danse ... rythmée, à l'état pur ?  originel ? Premier ? Sans chichi. Mais avec des codes. Des codes qui permettent d'être juste dans ses gestes et son corps, juste avec le rythme qui nous porte, juste avec l'ensemble du groupe. 

Ca se danse simplement: une marche en rythme , des bras qui bougent et se déploient en ailes, se replient en pattes ,fendent l'air comme une flèche lancée en avant. C'est vocalisé : des sons clairs, simples qui accompagnent l'énergie du geste. Les gestes sont symboliques , ils racontent quelque chose ce qui rend la chose  la fois plus facile et plus amusante. 

Ce n'est pas ultra sportif mais ca bouge.

Ce n'est pas ultra technique mais  ca demande sacrément d'y être, 

On en sort plus fort, plus sûr de soi, autre,  avec l'envie de recommencer. 

 

 

 

L'Expression Primitive s'adapte  aux pathologies Alzheimer et Parkinson. 

L'expérience de la  pratique de l'Expression Primitive par des patients atteints de maladies dites de dégénérescence neuronale donne de grand espoirs dans la possibilité d'accompagner , de soutenir et même d'améliorer le quotidien de ces patients. Totalement adaptable dans l'intensité, elle peut même être pratiquée assise.  L'Expression Primitive,  de par son usage du rythme et  de la répétitivité associée  aux gestes symboliques vient stimuler positivement le domaine physique, cognitif, émotionnel et donc relationnel , par le biais de l'interface neuronale. Et c'est un travail aux effets durables.  

L'Expression Primitive idéale pour les enfants en construction et les parents en devenir ! 

Parce qu'elle s'inspire des pratiques rythmés ancestrales et universelles qui participent depuis la nuit des temps à l'éducation des jeunes enfants  l'Expression Primitive, passant par le biais de la danse-jeux, consolide l'éducation du jeune enfant et l'accompagne dans sa quête d'individuation. Pour les jeunes parents, elle peut apporter des réponses, une aide au positionnement juste, jusque dans leur corps, en opposition à des recettes "intellectuelles"  de la parentalité. 

Histoire de l'Expression Primitive 

 

De Chicago aux Caraïbes : retour aux sources  

L'expression Primitive est née aux Etats-Unis avec la chorégraphe Katherine Dunham qui en a posé les fondations dans les années 30. 

Cette danseuse afro-américaine, dont les ancêtres ont connu l'esclavage, est persuadée qu'il faut retourner aux origines de la danse pour lui redonner sa dimension d'acte social.                                                                                                                               Elle renoue avec ses racines africaines en Haïti où elle est initiée à la dimension spirituelle des rites animistes avec les traditions Vaudou. Héritage ancestral des esclaves, ces rituels dansés servent à guérir, à équilibrer, à réguler les tensions.  

Grande artiste, elle oeuvre sur le plan esthétique avec de très belles productions chorégraphiques et sur le plan social en travaillant avec les jeunes, en quête de sens, qui vivent les affres de la pauvreté et de la ségrégation, dans l'Amérique du siècle qui suit l'émancipation. 

Elle nomme sa technique : Primitive Rhythm'

Un de ses danseurs, Herns Duplan, d'origine haïtienne, arrive en France et fait découvrir cette esthétique de danse à Paris au Centre Américain.                                 C'est là que France Schott Bilmann fait sa rencontre, elle est son élève et deviendra son assistante.

 

De la black dance à la Danse Rythme Thérapie :         France Schott Bilmann . 

France Schott Bilmann, anthropologue, docteur en psychanalyse, danse thérapeute et auteure de nombreux ouvrages sur la danse thérapie, poursuit ce travail et élabore la pratique en média thérapeutique.

Sous l'éclairage de ses connaissances anthropologiques et psychanalytiques, elle a précisé, théorisé et créé la "Danse Rythme Thérapie", fondée sur les structures universelles des  danses dites "premières" et à partir de laquelle il est possible de développer, avec d'autres esthétiques de danses, des propositions à vocation thérapeutique.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus